Culture,  lifestyle

Nerve, le film qui montre les dangers du virtuel !

Nerve explose avec Emma Roberts & Dave Franco

Je ne sais plus à quand remonte la dernière fois que je vous ai parlé d’un coup de coeur cinématographique (il me semble qu’il s’agissait du film Duff). Mais là je ne pouvais pas ne pas vous en parler. Il y a de cela deux semaines j’ai décidé de regarder le film Nerve, j’en avais très peu entendu parler mais la bande-annonce m’a convaincu. Et pour preuve, en deux semaines je l’ai déjà vu deux fois et le duo Roberts & Franco fonctionne à merveille. 

Synopsis :

En participant à Nerve, un jeu qui diffuse en direct sur Internet des défis filmés, Vee et Ian décident de s’associer pour relever des challenges de plus en plus risqués et gagner toujours plus d’argent.
Mais bientôt les deux « Joueurs » s’aperçoivent que leurs moindres mouvements sont manipulés par une communauté anonyme de « Voyeurs ». Le jeu vire au cauchemar. Impossible d’arrêter… (Allociné)

Internet toujours plus fort

Le duo Ariel Schuman & Henry Joost impose un scénario construit et une réalisation explosive. Bienvenue dans l’univers des nuits new-yorkaises où la barrière du virtuelle a disparu. Un monde où les internautes appelés les “Voyeurs” n’hésitent pas à mettre en danger la vie des “Joueurs” qui en réalisant les défis imposés gagnent de l’argent. A la fin il n’en restera qu’un ! Alors non ce n’est pas non plus Koh-Lanta ou Hunger Games mais le film nous montre bien les dangers des réseaux sociaux et de toutes les informations qu’on laissent échapper sur la toile. A la fin celles-ci peuvent être utilisées contre nous.

Un film réussi

Ce film à tous les ingrédients nécessaires pour en faire un film de qualité. Surfant sur l’importance de la digitalisation et des habitudes de consommations des millenials, les réalisateurs ont misé sur un duo d’acteurs convaincants ou Emma Roberts s’affirme de plus en plus en étoffant sa filmographie. Quant à Dave Franco, il n’a certes pas le succès de son frangin James Franco mais il crève lui aussi l’écran dans Nerve et l’alchimie du couple est convaincante. Sa note de 3,9 par les spectateurs sur Allociné montre la qualité du film. Bien sur on notera quelques incohérences dans le scénario notamment sur l’accès en finale de Ian face à son adversaire. Autre excellent point c’est la qualité de la bande originale avec mon coup de coeur “Cant Get Enough” par Basenji. Et on notera l’apparition d’une dizaine de seconde du phénomène outre-atlantique Casey Neistat qui est un excellent exemple de l’importance du digital, des smartphones et du fait d’exposer sa vie.

N’attendez plus et foncez regarder ce film. 

Tu n’es pas encore convaincu ? Dis-toi que l’on voit Dave Franco torse nu assez longtemps dans une des scènes du film.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce blog utilise des cookies afin d'améliorer au maximum votre expérience en tant que lecteur. En continuant ta découverte sur le blog tu acceptes cette utilisation :) Je veux en savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close