Accueil » À la découverte des îles Similan, mon avis honnête !

À la découverte des îles Similan, mon avis honnête !

À la découverte des îles Similan, mon avis honnête !

Les îles Similan, un incontournable en Thaïlande

Il me restait un article à écrire sur mes dix jours en Thaïlande, ma journée aux îles Similan. Je trouve que cette journée mérite un article complet afin que je vous explique en détail comment s’y rendre, où réserver, quels sont les tarifs et ce qu’il ne faut pas manquer sur place. Mais surtout mon avis honnête sur cette journée.

Les îles Similan sont un archipel constitué de 7 îles dont trois protégées pour la préservation des espèces marines comme les tortues. Elles sont donc inaccessibles. Et le parc national est payant.

Emporter dans votre téléphone une fiche pratique sur la Thaïlande avec toutes les infos utiles dont vous aurez besoin !

Les îles Similan : combien de temps sur place ?

Alors ce ne sera qu’une seule journée, en effet, il n’est plus possible de dormir sur place. L’île de « Ko Similan », la principale de l’archipel, n’est pas alimentée par l’électricité ou l’eau potable. Il y avait des bungalows auparavant mais l’impacte écologique était trop néfaste. Le gouvernement a donc décidé d’interdire l’accès à l’île après 17h. Le parc national est ouvert uniquement de novembre à mai. Ce sera donc une seule journée dont 2 arrêts en snorkeling uniquement et un arrêt sur l’île principale.

vue-en-haut-mer-turquoise-catchyourdream

Allez aux îles Similan, comment ça se passe ?

On ne peut y accéder qu’en bateau. Les îles étant assez loin, vous pouvez y aller en bateau privé mais ça va vous coûter extrêmement cher, où bien en excursion. C’est ce que l’on a fait. Le départ se fait directement depuis l’embarcadère de Thap Lamu à Khao Lak. Si vous êtes à Phuket, un bus vous récupérera très tôt le matin car il y a deux heures de routes pour vous rendre à Khao Lak. Pour notre part, on était déjà là-bas, donc on a eu qu’une vingtaine de minutes de bus. Enfin pour s’y rendre, c’est en speedboat ! Si vous avez le mal de mer et surtout que vous n’aimez pas la vitesse ça va être compliqué. Les 45 minutes ont été très longues pour ceux qui ne supportaient pas la vitesse. Pour ma part j’adore ça, par contre lorsque le bateau s’arrête et tangue, c’est là où je suis malade. J’ai laissé une trace sur l’île de Ko Similan.

Le déroulé de la journée aux îles Similan

Le speedboat :

Que vous partiez de Phuket, de Koh Phi Phi ou encore de Khao Lak, vous allez être récupéré par un bus au pied de votre hôtel ou Airbnb le matin pour arriver vers 9h au port de Khao Lak. Au total, il y avait 7 ou 8 bus qui sont arrivés au fur et à mesure au port. Notre groupe d’excursion a était divisé en deux, car il y avait deux speedboats. Ils ont mis les chinois ensemble. Et les autres (donc nous) dans le second bateau. Il faut savoir qu’il y a énormément de chinois en vacances en Thaïlande, car c’est une destination proche de la Chine,d épaysante et donc très prisée par le peuple chinois. Ils sont donc assez nombreux, pour être réunis sur un seul bateau. On a également rencontré deux allemands avec qui on a sympathisé.

Avant d’embarquer, on nous sert un petit déjeuner, on fait une photo à acheter au retour de l’excursion, on laisse les tongs dans des caisses et on part.

amandine-regardant-la-mer-catchyourdream

Le déroulement de la journée aux îles Similan :

Sur notre journée, qui est une excursion organisée, on a été récupéré le matin à notre hôtel, aux alentours de 8h – 8h30 avec 4 autres groupes de personnes. On a été accueillis avec un petit déjeuner et nous avons embarqué à bord des deux speedboats vers 9h-9h30. On laisse les tongs sur le quai, on ne les retrouvera que le soir. À bord, ils nous servent à boire et ils préparent les kits vomito. Car oui, un speedboat, comme son nom l’indique, ça va vite, très très vite. Et certains ont le cœur fragile, ce qui se comprend car c’est comme un jet-ski. En 45 minutes on arrive au premier spot pour faire du snorkeling.

Le premier spot :

Alors ce qui m’énerve avec ce genre de sortie organisée, c’est que le snorkeling, c’est souvent… moyen ! On est limité à 10 mètres autour de nous, on est 40 à se donner des coups de palme dans la tête. Bref, je l’avais déjà fait à Cuba et franchement ce n’est pas top. Mais pour aller aux îles Similan on n’a pas le choix. Sinon, il y avait quelques poissons, mais rien de fou. Et surtout, on n’a pas pu aller nager jusqu’à l’île car on avait peu de temps. Ils nous fournissent tout l’équipement nécessaire pour pratiquer le snorkeling.

Le second spot :

C’est toujours du snorkeling, encore plus rapproché des uns et des autres, avec encore quatre ou cinq bateaux présents et avec l’interdiction d’aller atteindre la plage en face. J’ai préféré rester à bord du bateau. Bémol, un bateau qui va vite j’adore, un bateau qui tangue sur place, ça me rend malade. Ce spot a été fait très rapidement pour se rendre sur la dernière île de la journée, la plus importante.

panneau-sailrock-catchyourdream

Ko Similan, l’île la plus importante de l’archipel des îles Similan

Nous arrivons enfin à Ko Similan, la star de l’archipel, il est 13 heures et j’ai très faim. Après avoir repris mes esprits, on nous a servi le pique-nique. Celui-ci est inclus dans la prestation que vous payez. Pour info, cette île est un parc national protégé par la Thaïlande, ouvert que de novembre à mai et de 9h à 17h. L’entrée est payante, pour notre part, ces frais étaient inclus dans la journée. On a mangé sur une aire de pique-nique qui n’était pas très propre. Il y a des poubelles sur le site, mais les gens en n’ont strictement rien à faire, ils laissent tout dans un état déplorable. L’île était remplie de monde et de bateaux. C’est très beau mais c’est très touristique. On se marche sur les pieds, et beaucoup de gens ne respectent rien. Certains se croient tout permis et empiètent sur la liberté des autres.

Après le pique-nique, on a grimpé jusqu’au Sailor Rock, ce fameux groupe de rochers qui donnent l’impression d’être aux Seychelles. Sans tongs ça n’a pas été une mince affaire, il fallait faire attention à ne pas se couper sur les roches, la terre. Mais la vue en valait la peine. On a également vu ceux qui ne vivaient que pour instagram, ceux qui ne te respectent pas et ceux qui se croient prioritaires. Mais ça c’est un autre débat.

Puis on est redescendu pour aller se baigner et trouver des espaces relativement tranquilles. Pas une mince affaire tellement il y avait de monde. Monsieur s’est blessé sur un rocher, on a essayé le snorkeling, mais il n’y avait strictement rien à voir… à part du sable. À 15H on est tous repartis pour 45 minutes de traversée. À l’arrivée, la photo prise avant d’embarquer sur le bateau le matin, était imprimée sur une assiette décorative. Ça change des photos classiques dans un cadre, on a récupéré nos tongs, on a eu le droit à un petit goûter et retour à l’hôtel vers 16h30.

roche-sable-catchyourdream

Où réserver cette excursion aux îles Similan ?

Nous, on l’a réservé aux même endroits que pour les éléphants, dans un petit stand de tourisme, au pied de l’hôtel. À la base, on avait vu sur Internet que c’était 3600 bahts par personne, soit une centaine d’euros. Ça faisait cher pour notre budget, lorsque l’on a dit à la personne en charge du stand qu’on allait réfléchir car elle affichait les mêmes tarifs que sur internet, bizarrement le prix a été divisé par deux pour nous retenir. On a finalement payé 1800 bahts par personne tout inclus. Ce qui est beaucoup plus correct par rapport à la prestation de la journée.

Mon avis sur les îles Similan

Autant j’ai adoré les paysages, cet esprit Seychelles était incroyable. La couleur de l’eau, d’un turquoise époustouflant. Mais d’un autre côté je suis mitigée car il y avait énormément de monde, les gens ne sont ni respectueux de l’humain ni respectueux de l’environnement. On est sur un parc national, il faut en prendre soin. Après, quand on voyage, il y a souvent des lieux touristiques que tu ne peux faire uniquement qu’en excursion, comme celle-ci. Et ce n’est pas mon style de sortie préféré car c’est vraiment à la chaine, en mode usine à gaz. Cependant, je ne regrette pas d’y avoir été et d’avoir vu cet archipel magnifique. Si vous avez un peu de budget, allez-y mais négociez le prix. Si ce n’est pas votre priorité, il y a plein de lieux magnifiques en Thaïlande à visiter. En 10 jours, je n’ai pu faire qu’une infime partie de la Thaïlande, mais la richesse des paysages en vaut le détour.

N’oubliez pas votre fiche pratique qui résume toutes les infos que vous avez pu lire ici. Cette fiche PDF se charge sur votre téléphone et vous pourrez l’utiliser lors de votre voyage sur place. Il faut l’ouvrir via l’application « livres » ou « acrobat reader » de votre téléphone et l’enregistrer.

Si vous avez des questions, l’espace commentaire est disponible ainsi que mes réseaux sociaux.

Retrouvez-moi sur INSTAGRAMFACEBOOKPINTEREST

Si tu souhaites ouvrir ton blog, n’hésite pas à télécharger mon ebook avec les 15 outils indispensables pour démarrer.

N’oublie pas d’épingler l’article sur Pinterest

nature-plage-catchyourdream roche-similan-catchyourdream îles-similan

 

 

QUELQUES PHOTOSeau-turquoise-roche-catchyourdream rochers-eau-turquoise-catchyourdream

roche-sable-catchyourdream

Suivre:

2 Commentaires

  1. 1 mai 2020 / 18 h 36 min

    C’est vrai que les paysages sont magnifiques, mais ce ne serait sans doute pas le spot que je choisirai si j’ai l’occasion de voyager en Thaïlande…

    • Amandine
      Auteur
      6 mai 2020 / 11 h 46 min

      Oui les paysages sont magnifiques, en effet si tu n’as pas trop le temps ou si ce n’est pas trop dans le budget je te conseille de ne pas mettre Similan en priorité. Le trop plein de touristes gâche vraiment l’expérience et le paysage alors que l’endroit est magnifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.